Création du groupe INCCA-f

20 décembre 2010
Par

INCCA-f

L’art contemporain est un champ en construction (ou dé-construction) constante dont l’une des particularités est d’avoir pulvérisé la répartition en genres et en techniques héritée du système des beaux-arts. Élaborés à partir d’un mode de catégorisation des œuvres issu des beaux-arts, les principes fondateurs de la conservation et de la restauration sont de facto inopérants pour l’art contemporain.

Paradoxalement, alors que les responsables de collections contemporaines sont quotidiennement confrontés à des problèmes complexes et inédits face auxquels ils sont démunis, la mobilisation des institutions françaises demeure faible.

La création de la branche française de l’INCCA répond à une volonté d’identifier et fédérer les professionnels concernés par la conservation et la restauration de l’art contemporain.

Création d’INCCA-f

Annonce

The french speaking INCCA group was created in October 2010, as a result of the Contemporary Art: Who Cares?symposium.The INCCA Steering Committee is very pleased to announce the start of a new group for French speaking professionals. The group will be coordinated from France but hope to include all French speaking professionals who are interested in participating.

Branche francophone de l’INCCA, le groupe INCCA-f a été créé en octobre 2010, à la suite du colloque Contemporary Art: Who Cares?

INCCA-f est un espace d’identification de professionnels de langue française concernés par la conservation-restauration de l’art contemporain : conservateurs et restaurateurs, attachés et assistants de conservation, artistes, chargés de collection et d’archives, enseignants, étudiants, historiens de l’art, médiateurs, photographes et ingénieurs travaillant sur l’imagerie scientifique, physiciens-chimistes travaillant sur l’étude scientifique des matériaux du patrimoine, régisseurs, techniciens… afin de favoriser l’échange d’informations et d’expériences.

Axes de réflexion

- matériaux nouveaux (notamment les matériaux synthétiques)

- œuvres procédurales, processuelles ou évolutives

- obsolescence technologique

- gestion des collections (établissement de documents normalisés pour les prêts, acquisitions, etc.)

- formation, enseignement, recherche

Coordination

Marie-Hélène Breuil

Professeur d’histoire de l’art, Cursus conservation-restauration des œuvres sculptées de l’École supérieure des beaux-arts de Tours

Cécile Dazord

Conservateur du patrimoine, Groupe art contemporain du Département recherche, C2RMF (Centre de recherche et de restauration des Musées de France), Paris

Contact

groupe.inccaf@gmail.com


Cécile Dazord

Conservatrice au C2RMF, Département recherche ; Chargée de l'art contemporain et notamment de l'étude des phénomènes d'obsolescence technologique

More Posts - Website

Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mots clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Posté dans : Partenaires, Art contemporain, Partenaires, Partenaires, Tous les billets

Les commentaires sont fermés.


Carnets de recherche